On peut y marcher des heures, des jours, et on y découvre toujours quelque chose de nouveau, on connaît de nouveaux émerveillements. Venise est un musée vivant, elle respire l'art et est une invitation à rêver, contempler, admirer, vibrer... C'est l'amour du beau.
On tombe sous le charme de son atmostphère  envoûtante, surtout lorsque la brume recouvre  la lagune d'un voile évanescent. La lumière de Venise est particulière, magique : elle sublime tout ce qu'elle effleure.

En attendant de pouvoir m'offrir un authentique masque vénitien, j'ai acheté deux masques vierges à la Foire de Paris que j'ai peints et décorés. Le masque violet est en papier mâché, j'en ai un peu bavé pour le faire.

masque2masque1venise0408