Je profite de cette mauvaise journée et de ma mauvaise humeur pour débiner, critiquer et déblatérer d'horribles croûtes qui trônent dans les musées et figurent dans les livres d'art.. Rien ne me met plus en colère que de voir ces trucs insignifiants être qualifiées d'oeuvres d'art... selon quels critères ? et qui décide que ce sont des chefs d'oeuvres ?

horreurs

Voilà, insipides, fades, ne me dites pas que vous les trouvez splendides, exceptionnels, qu'ils représentent quelque chose de profond, ou encore que l'artiste aurait passé des heures à peindre avec amour ? Que font-il accrochés à la Tate Gallery ou à Beaubourg ? quel gaspillage de toile, c'est une honte d'appeler ça de l'art moderne, c'est se foutre de la gueule du public même. Alors que tant d'autres peintres talentueux rament pour se faire connaître...

Art_26

Parlons plutôt de ceux qui méritent d'être en vedette devant les caméras : un de mes préférés que j'ai découvert dans une galerie, en me promenant du côté de Mirosmesnil à l'heure de déjeuner.

Jacques Poirier, le génie du trompe l'oeil. En entrant dans cette galerie, de tous côtés, ses splendides toiles hallucinantes de réalisme. Il a vraiment le souci microscopique du détail, une technique du trompe l'oeil époustoufflante, tout semble palpable, je pourrais passer des heures à regarder ses toiles, elles sont aussi saisissantes les unes que les autres, et, en observant bien, on remarque qu'elles sont pelines d'énigmes cachées, de jeux de mots et de miroirs révélants des autoportraits, etc...

Voici l'autoportrait du génie :

_autoportrait

BILLET             METRE                     CARTES

Hommage à W. Dietterlin * En hommage au mètre * Histoire d'H...

Faites un tour sur ce site où vous verrez les toiles de Jacques Poirier de plus près...

www.galerie-boulet.com/