rivalitVenise

Depuis des mois que les toiles de mes idoles vénitiennes étaient exposées au Louvre, je ne me suis décidée à aller les voir que l'avant-dernier jour, et encore, parce que je me suis aperçue à temps que le 4 Janvier, terminé l'expo ! je suis partie en catastrophe aussitôt prête. Le stress ! Arrivée au Louvre, je me précipite vers la grande Pyramide et ... oh ! vision d'horreur : une queue monstre à n'en plus finir, je ne pouvais même pas voir où elle s'arrêtait. J'hésitais à retourner dare-dare dans le métro, il faisait un froid glacial et j'avais déjà les pieds gelés. Je réussis à gruger discrètement pour être dans le beau milieu de la file d'attente ce qui m'a fait gagner au moins 3/4 d'heure, il y a quand même des touristes italiens qui pestaient après moi puis me sont passés devant l'air furibard... arrivée enfin dans la pyramide, le regarde au bas des escalators, tous les guichets étaient noirs de monde, on ne voyait même pas où commençaient les files d'attente. Je me tâte : je remonte où pas ? une gardienne me fait signe comme quoi 2 guichets automatiques étaient libres par là-bas. D'ailleurs elle le disait bien fort en français mais il n'y avait que des touristes étrangers qui ne comprenaient pas le français. Une chance ! je m'y précipite et en 3 secondes, j'avais enfin mon billet. Victoire !

pyramide_attente

Toute guillerette, je m'avance prestement vers le hall Napoléon, il n'y avait pas grand monde, quel bonheur !!! j'attends donc derrière 2 dames. Je regarde autour de moi pour passer le temps quand, tout à coup, je vois juste à ma gauche un panneau sur lequel était écrit "à partir d'ici 1h30 d'attente". Je regarde à deux fois si c'est bien de mon expo qu'il s'agit... eh oui !!! je me penche, en effet la foule allait loin devant ! j'en serais presque tombée de découragement puis je décide de prendre les choses de manière zen. On se serait cru à Disneyland dans queue pour Space Mountain, c'était des zigzags à n'en plus finir, interminable ! il faut vraiment avoir absolument et passionnément envie de la voir cette expo ..

Tintoret_Danae_Titien_Danae_Veronese_Respect_Londres400

Danaé (Tintoret)   Danaé (Titien) Allégorie de l'Amour (Véronèse)

Enfin ! j'y suis ! le mur d'entrée orné des lettres monumentales "Titien, Tintoret, Véronèse, les rivalités à Venise", était prometteur...

tintoretVeronesetitien

j'entre, première déception : des salles trop petites pour de telles oeuvres, du coup, difficile de voir correctement ces tableaux somptueux à cause de l'éclairage pas top, et les reflets gênant la visibilité de certaines parties des oeuvres. Deuxième déception, étant donné la foule, la plupart des gens déambulaient devant les tableaux sans chercher à comprendre, ce qui m'enpêchait, moi, intéressée de s'attarder sur certaines toiles. Je me voyais tout  à coup, repartir pour Venise revoir les églises et les palais qui abritent les oeuvres magistrales de ces 3 génies. Là où y'a de la gêne, y'a pas de plaisir, donc j'ai joué les sans gênes, voire les impolies pour pouvoir admirer à loisir ces sublimes tableaux dont j'avais bien du mal à me détacher.

Tarquin et Lucrèce, Persée et Andromède

tarcin_etLucr_ce_parTitien tarquin_et_lucr_re_parTintoretVeronese_Persee_Andromede_Rennes400

Titien    Tintoret  Véronèse

Cette expo m'a emportée dans cet univers de la compétition artistique, 86 oeuvres qui témoignent du génie de ces 3 hommes

Il faut absolument que je retourne au Louvre voir les titanesques Noces de Cana de Véronèse où l'on retrouve au centre du tableau dans le groupe de musiciens Véronèse lui-même, Tintoret, Titien et Bassano

Paolo_Veronese_2C_The_Wedding_at_Cana

musiciensnocesdecana

http://mini-site.louvre.fr/venise/index_fr.html