Des traits taillés au couteau… Ca me plaît mieux qu’un paysage peint au couteau, ce que j’ai fait en premier : un paysage marin au soleil couchant dans les tons marron. Une fois fini, ça me paraissait tellement fadasse qu’il fallait absolument que je rattrape ça pour en faire un beau tableau. Pourtant, pour une fois, j’avais mis le paquet pour les empâtements ! Que faire pour donner du peps à mon paysage insipide ?

 

Me voici à la recherche d’inspiration sur Google image comme toujours... au bout de 10 mn de surf, coup de foudre ! je tombe en béatitude sur un magnifique visage ! non pas un visage en lame de couteau mais le portrait de Sitting Bull. Je ne sais pas s’il était peint au couteau, je ne sais pas qui l'a peint, on ne voit pas la signature, mais voilà un superbe portrait fait pour mon couteau. Ca a été un vrai plaisir de peindre ce visage aux traits taillés au couteau, hors du commun et au regard implacable. Pour un peu j’en tomberai presque amoureuse, un peu l’effet que m’a fait le visage fascinant d’Akhénaton.

C’est ça l'essentialisme artistique : on ne réussit son oeuvre que si on adore son sujet, et là, je l’ai dans la peau, le peau rouge !

 

016

Du coup je m’intéresse à l’histoire de Sitting Bull car à part le fait que ce soit un grand chef Sioux, je n'en sais pas grand-chose.

Il est né vers 1831 dans le Dakota et mort à 59 ans dans la réserve indienne de Standing Rock. C'est un chef de tribu et médecin des Lakotas Hunkpapas (Sioux). Il est un des principaux Amérindiens résistants face à l'armée américaine. Sitting Bull est son nom  en anglais traduit de son nom en Sioux qui signifie « bison mâle qui se roule dans la poussière» hmmmm c’est excitant !. En français, il peut se traduire par « Bison Assis » ou « Bison au repos » et non la mauvaise traduction "Taureau assis".

Il était champion en course à pied et en équitation, et un virtuose de l'arc et des flèches.

Il tue son premier bison à l'âge de dix ans et marque son premier coup au combat à quatorze ans lors d'une bataille contre les Crows. Il dépasse l'un des guerriers lors de sa retraite et fait tomber le Crow de son cheval. Pour cela, Sitting Bull obtient une plume blanche d'aigle, symbole d'un premier coup , et reçoit également le nom de son père. C'est lors de cette cérémonie du passage vers l'âge adulte que Sitting Bull a reçu un bouclier personnalisé de son père, qui était richement décoré d'une scène représentant l'un des rêves de son père.

Non seulement médecin mais homme de spectacle, il participe au Wild West Show de Buffalo Bill en 1885 aux USA et au Canada.  

 

Lakota Thunder - Sitting Bull Memorial Song

 

 

One of America's greatest national monuments is,to Native Americans, one of the most inflammatory and blasphemous symbols of what was taken from them.

(Ce grand monument national américain est pour les Amérindiens l'un des symboles les plus blasphématoire de ce qui leur a été pris).

présidents